PLAT – LE MÉNAGIER

Chef : Gérard Garrigues

Un chef toulousain que l’on ne présente plus. À la fois artiste et artisan, il s’approprie chaque plat en le saupoudrant
de sa touche personnelle sans pour autant le réinventer.
En s’installant avec son épouse et complice Valérie à Castelnau-de Montmiral, classé parmi les plus beaux villages de France, et en créant Le Ménagier, Gérard Garrigues donne la preuve formelle de son désir d’un retour à la vraie cuisine, la cuisine vraie qui s’accorde si bien avec le bel écrin médiéval où il excelle depuis 2015.

Plus qu’une vocation. Une révélation. A force d’observer sa mère imaginer quotidiennement des menus pour nourrir ses cinq enfants, son époux et les ouvriers de son époux, s’improvisant éleveuse, cultivant son po-

tager et travaillant au compte goutte quelques produits de la chasse et de la pêche, la cuisine est devenue pour Gérard Garrigues le lieu de tous les possibles. Travail, acharnement, dévotion amoureuse mènent ce chef tout d’application fait au firmament de la cuisine gastronomique française. Après sa formation à l’école hôtelière de Toulouse, Gé- rard Garrigues œuvre en salle à l’Hôtel Royal à Évian et apprend le métier de chef-trancheur. Il refuse un poste à l’Hôtel Savoy londonien , prenant à 19 ans le parti de se consacrer à la cuisine. Commis au Lutetia, chef de partie à l’Hôtel du Palais à Biarritz, chez Marcelin Pujol à Tou- louse, les expériences prestigieuses s’enchaînent pour le jeune homme ambitieux, assoiffé d’apprendre et complè- tement désintéressé.

Une rencontre avec le chef Alain Dutournier le fait entrer dans lescoulisses du Trou Gascon et Gérard Garrigues devient en très peu de temps son second, participant à l’ouverture du bien connu Carré des Feuillants.

De 1993 à 2006, Gérard Garrigues gère le restaurant étoilé Le Pastel et obtient 1 étoile puis acquiert le restaurant du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse et reprend L’Hé- micycle, au Musée des Abattoirs à Toulouse.

En 2015, Gérard et Valérie Garrigues fuient Toulouse pour se recentrer sur un mode de vie qui leur convient davantage, un retour aux sources, une cuisine authentique et accessible qui se donne plus qu’elle ne se vend.

Dans la cuisine du Ménagier, Gérard Garrigues retrouve l’énergie de sa passion et s’acharne à rendre à la cuisine traditionnelle l’hommage qu’elle mérite. Des recettes nobles, une philosophie généreuse pour donner du plaisir à ceux qui fouleront les pavés de Castelnau-de- Montmiral et entreront déguster les inventions de ce chef qui se défend de posséder un quelconque talent. A goûter avec délectation ses ravioles de crustacés au basilic, sa pastilla d’agneau de pays aux épices douces ou son mille feuilles tout chocolat et émincé de fraise, il nous sera permis de penser le contraire…

 

PLACE DES ARCADES – 81140 CASTELNAU-DE-MONTMIRAL

www.lemenagier.com