MUTUELLE PRÉVIFRANCE

PREVIFRANCE

Mutuelle du Sud-Ouest, mutuelle des Toulousains, Prévifrance couvre plus de 330 000 personnes dans ses 40 agences réparties sur 20 départements. Fondée à Toulouse il y a plus de 70 ans, Prévifrance est la première mutuelle indépendante du Sud-Ouest. Avec ses trois adresses en hyper-centre et la création d’espaces optique, dentaire et d’un centre d’audioprothèse, Prévifrance, vingtième mutuelle française, bénéficiant de son histoire sur notre territoire, a tout misé sur un service de haute qualité pour ses adhérents.

Nous avons rencontré Henry Mathon, Directeur Général de Prévifrance de- puis 2002 et Daniel Fleho, Directeur du Développement depuis 2013. Respectivement issus l’un du domaine bancaire et du courtage, le second du secteur de l’assurance, les deux hommes ont tissé depuis plus de vingt ans des liens solides, une relation de confiance avant d’unir leurs forces et leurs valeurs au sein de Prévifrance. Depuis sa prise de fonction, Henry Mathon a fait tripler le nombre d’adhérents à Prévifrance, garantissant ainsi une qualité de service au meilleur prix, une proximité qui est le fondement de cette mutuelle du sud- ouest et une vision à moyen/ long terme. Prévifrance souhaite être un acteur de la re- composition en cours dans le domaine de la mutuelle avec comme desseins principaux l’écriture d’une histoire industrielle, le développement et la garantie d’un panel de services adaptés pour les adhérents.

 

Questions- réponses :

Avec

HENRY MATHON – DANIEL FLEHO

Henry Mathon, racontez-nous l’histoire de La mutuelle Prévifrance

La mutuelle Prévifrance est riche de près d’un siècle d’existence ; elle a grandi dans le Sud de la France puisqu’elle est née à Toulouse, elle est aujourd’hui un intervenant sur tout le territoire français. Son développement à partir de notre région l’a porté aujourd’hui au 20ème rang national des mutuelles avec 330 000 personnes assurées.

Quelle est la stratégie générale de la mutuelle dans ce monde en recomposition ?
En tant que mutuelle interprofessionnelle, il s’agit d’apporter une réponse à tout type de population : entreprises, professions indépendantes, particuliers, agents territoriaux, pompiers… La stratégie de la mutuelle est d’être excellente tout d’abord dans le rapport qualité prix des produits en santé et en prévoyance, mais surtout dans le service apporté à ses adhérents. Une diversification au profit de ces derniers a été réalisée, notamment sur les soins relativement chers (optique, dentaire, auditif ). De par notre forme mutualiste, nous avons pu restituer à nos adhérents les marges du secteur privé. Ainsi, ils peuvent accéder à ces prestations dans nos centres optique-dentaire-auditif et réaliser de grandes économies. A titre d’exemple, nous réalisons approximativement 20 000 ventes annuelles en optique.

Ensuite, dans le domaine de l’assurance, nous apportons des solutions en auto, habitation et multi- risques professionnels, en partenariat avec de grands assureurs. Ainsi nos adhérents trouvent par notre intermédiaire des produits et des conditions qu’ils n’auront pas directement sur le marché.

Qu’en est-il de la Loi ANI qui contraint depuis un an les entreprises à proposer une mutuelle à leurs salariés ?
L’ANI a amené un brassage important de l‘activité de la complémentaire santé. On estime qu’il y a quelques 600 000 entreprises concernées, essentiellement des TPE, qui devaient à compter du 01.01.2016 répondre à cette obligation. Inutile de dire l’effervescence qui a pesé sur les acteurs de complémentaire Santé. Notre capacité à mailler de manière très étroite le territoire du grand sud-ouest, au plus près de ces acteurs économiques, nous a permis d’avoir plus de 3000 entreprises qui nous ont rejoints.

Daniel Fleho, pouvez-vous nous donner quelques chiffres relatifs à l’expansion de PREVIFRANCE en 2017 ?

Prévifrance a la chance d’être une structure mutualiste « à forme associative », sans capitaux actionnaires, et donc d’avoir ainsi une notion de temps et une forme de liberté pour bâtir ses projets et accompagner ses clients. La croissance que nous connaissons s’appuie essentiellement sur un développement interne où la qualité de nos équipes et de ce que nous apportons à nos adhérents permet une évolution de nos effectifs assurés. Mais en même temps, nous accueillons d’autres mutuelles qui nous rejoignent sous la bannière Prévifrance car elles trouvent chez nous un projet nouveau et différenciant par rapport aux grosses structures concurrentes impersonnelles ; comme souvent ce sont les hommes et la confiance qu’on leur accorde qui fait la différence sur le moyen terme.

Aujourd’hui nous assurons 330 000 personnes, cela nous situe à la 20ème place nationale, et sur un aspect de solidité financière, la mutuelle est 3ème nationale, ce qui permet à nos clients d’être confortés dans la confiance qu’ils nous accordent. Comme j’aime à le dire, nous sommes la grosse mu- tuelle des moyennes… ce qui nous permet de garder l’esprit client adhé- rent au centre de nos préoccupations !

Prévifrance est-elle destinée aux particuliers plus qu’aux entreprises ?

Nos adhérents sont répartis de la manière suivante : 1/3 entreprises, 1/3, professions indépendantes 1/3 particuliers. Nous avons cependant une par- ticularité qui est que nous couvrons plus de 20 000 contrats de pompiers professionnels, ce qui est pour nous un gage de qualité car cette popula- tion est très exigeante.

Pensez-vous que la protection sociale soit nécessairement un service de proximité ? Quels en sont les avantages ?

La protection sociale est avant tout un service, et un service de proximité, pourquoi ? Sur les produits, tout le monde fait à l’identique : être meilleur que les autres est un leurre, un mensonge de la part de ceux qui le prétendent puisque ce sont les dépenses

de santé qui font les prix, et ces dépenses sont les mêmes quel que soit l’opé- rateur que l’entreprise a choisi.
Par contre en terme de services, et notamment pour ceux qui en ont be- soin, c’est là que se fait toute la différence : la proximité de tout notre réseau d’agences, de commerciaux au service de nos adhérents, est essentielle et sans équivalent sur notre territoire d’origine, Midi-Pyrénées. Cela s’accom- pagne bien entendu de beaucoup de technologie, mais sans les hommes, le service n’est pas optimum. Et puis je le rappelle car c’est essentiel, tout est dirigé depuis Toulouse par Henry et moi-même, ce qui est un atout essen- tiel pour les chefs d’entreprises qui nous font confiance.

Quels nouveaux services comptez-vous mettre en place dans les mois et années à venir ?
Le service est essentiel : Nous sommes au service de nos adhérents ! Ensuite, nous voulons aller plus loin, et leur apporter d’autres services qui conforteront leur confiance en notre mutuelle. Ainsi, avant la fin de l’an- née, nos adhérents bénéficieront, parce qu’ils sont chez Prévifrance, d’un accès à une sorte de CE géant, leur donnant des avantages financiers sur tout ce qu’ils achètent au quotidien …mais je ne vous en dis pas plus pour réserver cette primeur à nos adhérents …

WWW.PREVIFRANCE.FR

Un site internet accessible 7 j/7 et 24 h/24 sur vos smartphones, tablettes et ordinateurs avec un espace personnel pour les particuliers comme pour les entreprises.Vous pourrez consulter vos remboursements, connaître le détail de vos contrats santé, envoyer vos factures ou encore établir des devis en ligne.

 

3 ADRESSES À TOULOUSE

*80 rue Matabiau BP 71269 31012 Toulouse cedex 6
Du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30

*11 bis, place Saint-Cyprien
31300 Toulouse Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h50 à18h30

*45, grande rue Saint-Michel
31400 Toulouse Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h50 à18h30

Ces points d’accueil de la Mutuelle Prévifrance sont constitués d’une Agence Prévifrance et d’un magasin d’optique.

 

DES ESPACES SANTÉ POUR LES ADHÉRENTS

Pour diminuer les frais des adhérents, des espaces dédiés proposent des soins dispensés par des spécialistes ainsi que des équipements de pointe au tarif mutualiste.

* Des espaces optique dans les Agences Matabiau, Saint-Michel et Saint-Cyprien

*1 centre d’audioprothèse

Agence Matabiau – 05 67 73 58 30
Ouvert les mardi, mercredi et vendredi de 9 h à 17 h 30 (sur rendez-vous)

*1cabinetdentaire

24 boulevard Bonrepos – 05 61 10 55 46
Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30 et le samedi de 8 h à 12 h (sur rendez-vous)