LILIANA CHALMEAU

Chef d’entreprise en Bijouterie-Horlogerie

7 sociétés, 9 points de vente, 49 salariés et toujours des projets en tête pour Liliana Chalmeau, Chef d’entreprise Argentine qui se définit comme une femme de concepts, toujours en amont, toujours en quête des tendances et

des marques de demain pour surprendre sa clientèle et découvrir les créateurs qui feront la pluie et le beau temps dans le Monde de la Bijouterie, Horlogerie. Itinéraire d’une self-made woman.

5 Questions

Votre petit-déjeuner idéal ?  Une Ricoré noisette, des toasts au beurre ou à la confiture et un jus de fruits pressé

Votre resto préféré à Toulouse ? La Brasserie Flo.

Le métier que vous rêviez de faire ? Femme d’affaires.

La femme que vous admirez le plus ? Ma mère.

Un Dimanche avec Liliana Chalmeau ? Marché ou ballade en centre-ville entourée de mes proches, repas en famille ou avec mes amis.

 

Issue d’une famille de commerçants Argentins, Liliana Chalmeau commence sa carrière sur les étals des marchés aux côtés de sa mère. De boutiques saisonnières aux

marchés jalonnant les côtes françaises, Liliana fait son chemin et impose progressivement sa touche très personnelle.
De 1989 à aujourd’hui, Liliana Chalmeau est à l’origine de nombreuses implantations novatrices et pérennes : la boutique multi- marque Coup d’œil, un cabinet de curiosités pour les collectionneurs avec figurines et bi- joux Swarovski, 3 points de vente Swaroski dans le Sud-Ouest, le concept Store Victo- ria Magdalena à Blagnac en hommage à sa grand-mère et avec en tête l’idée forte de répondre à la crise par l’inauguration d’un très beau magasin pour y choyer les clients, en proposant des bijoux fantaisies et acces- soires de mode haut de gamme dans un es- prit Art nouveau, 3 spots Pandora à Paris

et Toulouse et fin 2016, un concept-store Toulousain dédié aux hommes, NDix.8, au 18 rue de la pomme. Elle ouvre également le kiosque Wagon Chic, gare Saint-Lazare à Paris, un écrin très « Orient Express » pour des bijoux et montres pour elle et lui. Dans un monde de l’entreprise dominé par les hommes, Liliana a su prendre des risques pour réussir et honorer une lignée de femmes fortes et ambitieuses. Elle se félicite aujourd’hui par exemple, d’avoir su amener son équipe de la boutique Pandora de la gare Saint-Lazare (un petit magasin de 30 m2) à un niveau de performance exceptionnel en témoignant le « prix du meilleur rendement de France » décerné par Guillaume PEPY, Président de la SNCF, pour l’Enseigne d’Or 2015.

Gageons que son chemin de Chef d’entre- prise qui a du nez ne fait que commencer…