SCALENE : LUC & JEAN LARNAUDIE

La fraternité est un état d’unité, entre plusieurs personnes. C’est un sentiment qui dépasse l’égo, qui rassemble plusieurs « moi » pour faire un « nous ». Le « nous » des Larnaudie est une paire indissociable. Frères, inséparables, ils auraient pu être menuisiers ou poètes mais ont choisi de s’illustrer dans le domaine de l’Architecture et de l’Ingénierie. Ils partagent la même envie de produire une architecture du plaisir où le « vivre ensemble » interagit avec la technique et les besoins. Leur Agence fêtera en septembre ses 10 années d’existence et l’appréhension d’une Architecture vue au travers d’un prisme inédit, audacieux et parfaitement maîtrisé.

 

Situations et potentiels

 

Un triangle scalène est un triangle dont chaque côté a une longueur différente. Une figure géométrique irrégulière. Comme une logique singulière où chacun peut finalement projeter son imaginaire. Chez Scalene, on ne pratique pas une architecture de la forme mais une architecture hédoniste basée sur les cinq sens.
Enseignants à 30 ans, à l’ENSAT notamment, Luc et Jean Larnaudie ne craignent pas d’être des maîtres ignorants ils actent avec leurs étudiants comme ils actent avec leur équipe : dans le partage et l’émulation qui stimulent la créativité et fournissent une nourriture spirituelle évidente.
Formés à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, ils y ont acquis une vision singulière de l’Architecture, à la fois technique et conceptuelle et ont développé très tôt une démarche précise attentive aux usages et aux potentiels.
Architectes et urbanistes, ils œuvrent tous les deux et avec leurs équipes et collaborateurs sur des projets complètement différents, à des échelles diverses, de 3 à 180 logements en passant par des projets urbains, la création d’un collège, d’un centre sportif ou la réfection d’une administration.
Leur crédo ? Fabriquer des programmes pour et surtout avec leurs interlocuteurs à dessein de créer des objets inédits, faire émerger des médiums relationnels et ainsi ajouter de l’imprévisible au canevas initial. Ils se disent heureux de ne pas avoir d’étiquette, avec comme mode de fonctionnement la liberté de parole. Tout en évitant absolument les effets de style, les frères Larnaudie s’adressent aux cinq sens en créant des formes qui invitent à circuler, sentir, ressentir, du froid, du chaud, du noir, du contre jour…
Nous évoquons ensemble leurs différents projets du moment : un centre sportif fondu dans le paysage avec une salle de sport creusée dans une prairie, le collège de Bessières que Jean nous présente comme un espace doux baigné de lumière naturelle à des endroits choisis d’un point de vue émotionnel afin que l’enfant intimidé puisse trouver ses repères et des zones d’échappatoire dans ce lieu de vie à apprivoiser.
Scalene propose également de nouvelles manières d’habiter, notamment avec les logements collectifs créés avec GREEN CITY qui proposent des T4 avec des espaces collectifs généreux, des jardins sur les toits qui constituent une extension, un prolongement des appartements.
Avec un studio de 20 personnes et une agence de suivi de travaux solide, Scalene peut trouver une réponse idoine à chaque projet de ses clients, associant un jeune architecte bouillonnant d’idées à un chef de chantier chevronné pour rassurer et imaginer en chaque chose un potentiel imprévisible.

Récompenses :
Prix SIA (x 3)
Prix Midi-Pyrénées (x 2)
Prix Technal
Pyramide d’Argent
Archi Design Award 2018

 

contact@scalene.fr
05 31 98 22 44
www.scalene.fr