ENTRÉE : LE PUITS SAINT-JACQUES

Une table à mi chemin entre tradition et témérité

C’est en 1997 que Bernard Bach obtient sa première étoile au « Belvédère » à Porto-Vecchio. En 1999, il reprend « Le Puits Saint-Jacques » à Pujaudran, petit village du Gers à 30 km de Toulouse, et obtient une deuxième étoile en 2008.

Si on lui demande de définir sa cuisine, Bernard Bach évoque un certain classicisme et une influence méditerranéenne prégnante. Petit-fils et fils de restaurateurs, il a enfilé un tablier dès l’enfance pour mettre la main à la pâte et a gardé de cette époque une nostalgie qui se retrouve dans ses marmites. Pour lui, le goût du produit ne doit pas se diluer dans l’assiette.

A chaque geste, chaque pincée, le chef doit garder en tête toutes les saveurs originelles des produits qu’il a choisi de travailler. C’est dans les campagnes environnantes, chez les éleveurs et les petits producteurs, qu’il fait son marché pour trouver le bon foie gras, le veau le plus tendre, les pois gourmands les plus croquants …

Bernard Bach et son épouse, Anne, ont privilégié une décoration au style « campagne chic » dans cette maison gasconne où le client se sent à l’aise. Un cocon de douceur, de bois pâli, de teintes apaisantes et de fleurs raffinées qui se penchent sur les mets servis comme des promesses dans une vaisselle raffinée. Bernard Bach prône la tradition, la cuisine authentique mais se laisse souvent aller à un brin de fantaisie qui met les papilles en émoi sans les heurter. 

Homme de partage, passionné par son métier et toujours en quête d’innovations culinaires, Bernard Bach organise chaque année les  Décades Gastronomiques. Le principe : deux chefs régionaux renommés viennent proposer pendant quinze jours le menu dégustation de leur restaurant au « Puits Saint-Jacques ».

LE PUITS SAINT-JACQUES
57 Avenue Victor Capoul – 32600 Pujaudran
www.lepuitssaintjacques.fr