OLIVIER SADRAN

Président de NEWREST et du Toulouse Football Club

À la tête d’une entreprise de restauration collective prospère et Président du TFC depuis 2001, Olivier Sadran est un électron libre
du Monde de l’Entreprise. Portrait d’un homme discret, bouillonnant d’idées et entrepreneur dans l’âme…

Olivier Sadran a ce que l’on appelle un parcours atypique. Emancipé à 16 ans, il monte son premier service de livraison de repas sur les chantiers du métro de Toulouse en construction à l’âge de 20 ans. Self-made man, féru d’économie, il restera une semaine seulement sur les bancs de la faculté de Sciences Economiques et Sociales avant de se lancer définitivement et avec cœur dans l’Entreprenariat.
Après avoir vendu sa première entreprise à Sodexo, Olivier Sadran fonde Newrest en 1996, une entreprise de restauration hors foyer ou catering qui comprend la restauration collective, aérienne, ferroviaire, les hôpitaux, les maisons de retraite et les cantines. Un marché porteur puisque Newrest compte aujourd’hui 28000 salariés et fait plus d’1 milliard de CA dans 49 pays.
Sa passion personnelle pour le sport le pousse à prendre la direction du TFC en 2001 lorsque le Club est en faillite. En 2001, à la demande de Philippe Douste-Blazy, le Chef d’entreprise s’attache à remonter le Club financièrement et sportivement en s’entourant des meilleurs. Grand sportif lui-même, Olivier Sadran a à cœur la réussite de son équipe et l’augmentation de la fréquentation du Stadium.
En tant que président du Club, il permet à Toulouse de monter de la National à la Ligue 1 au bout de 2 saisons et de participer à la Ligue des Champions en 2007.
De 2014 à 2016, deux années difficiles commencent pour le TFC, sauvé in extremis notamment par les compétences de « meneur d’hommes » du nouvel entraîneur nommé par Olivier Sadran, Pascal Dupraz, un sauvetage exceptionnel qui semble annoncer une saison excitante pour le TFC et les fans des violets. Olivier Sadran souhaite travailler avec son Vice-Président, Jean-François Soucasse, sur l’attractivité du Club pour les joueurs, l’affluence au Stadium et le dynamisme de son équipe en terme de jeu et de communication.