ANTOINE & VINCENT TRAMOND

La Maison – LA –

Architectes Diplômés par le Gouvernement
Photos : ANTOINE & VINCENT TRAMOND

La métaphore de la gémellité serait trop facile à tisser. Antoine et Vincent voient « deux fois plus loin » et sont « deux fois plus compétents ». Nous ne nous aventurerons pas sur le terrain plus longtemps même si c’est à deux que les frères Tramond ont hissé les couleurs et bâti les fondations de leur agence d’architecture – A&V TRAMOND – en 2003. 13 années d’expérience, 18 départements d’intervention et plus de 1 000 logements réalisés pour ce duo inspiré. Visitons aujourd’hui avec eux cette maison individuelle du côté de la Côte Pavée à Toulouse dont une partie a été rénovée et l’autre construite.

Au départ du projet, une petite Toulousaine sur deux étages : une surface de 100 m2 avec au rez-de-chaussée les pièces de vie cloisonnées et à l’étage trois chambres.
Les architectes doivent étirer l’espace en programmant une extension de 100 m2 supplémentaires côté jardin, sur 2 étages également pour que le bâti moderne réponde symétriquement au bâti ancien. Le nouvel espace à vivre comprend un salon de 50 m2 ouvert sur la cuisine. Cette extension se prolonge en extérieur sur une terrasse chaleureuse de 45 m2 avec un bassin de 4 m par 8 m. La suite parentale se trouve en porte à faux sur la terrasse au R+1.
C’est un projet d’extension qui doit respecter le style ancien de la Toulousaine sur rue et s’ouvrir largement sur le jardin. Les contraintes principales proviennent du décalage de niveau entre l’existant et le projet pour s’adapter au mieux au terrain et aux contraintes du règlement d’urbanisme. La réponse architecturale choisie joue le contraste ancien/moderne et permet une transition entre les espaces/les matériaux/les fonctions et les usages.
Il faut doser savamment les accords et désaccords pour que le projet soit harmonieux.
Côté matériaux, les architectes ont opté pour la rupture et ont décidé de jouer franchement la carte du contraste. D’une part, des parquets anciens, une cheminée de marbre et d’autre part, du béton ciré, des menuiseries en aluminium dans le salon pour inventer un espace grand ouvert vers le jardin, la terrasse et la piscine.
Antoine et Vincent Tramond ont opté pour un éclairage zénithal au 1er étage. La lumière du soleil entre par le haut de la maison grâce à de petites fenêtres de toits aménagées à cet effet. Les grandes surfaces vitrées donnent sur le jardin en assurant une continuité dedans-dehors qui fait de la double maison et de son extérieur une belle surface à vivre…
Côté décoration enfin, la partie extension jonglera avec différents points de lumière indirecte et des suspensions dans la pièce principale. Le mobilier, avec des assises en rondeur, s’inscrit en contraste avec la dimension épurée et géométrique du lieu.